Norvège et pétrole

Par François Cardinal

Émission du 15 octobre 2008

Réagissez sur notre page facebook

Le Canada s’est hissé au rang de superpuissance énergétique ces dernières années, en raison de la manne pétrolière de l’Alberta. Toutes les grandes compagnies pétrolières ont un projet en cours dans l’Ouest canadien, ce qui a passablement enrichi cette province. Mais que fait-elle, au juste, avec les profits qu’elle en retire? Elle les dépense, pour la plupart.

Pendant ce temps, en Norvège…

Or peut-être devrait-elle jeter un coup d’œil à l’étranger, où de plus en plus, la mode est de mettre les milliards de côté… au profit des futures générations, bref à donner au pétrole une teinte éthique.

L’exemple le plus frappant d’une gestion responsable des «pétroprofits» est certainement la Norvège, 3e plus important exportateur de pétrole au monde (derrière l’Arabie saoudite et la Russie). 96 % de toutes les sommes qu’elle engrange grâce au pétrole sont déposées dans un immense bas de laine.

Les taxes perçues sur les compagnies pétrolières, les bénéfices de la société d’État Statoil, la participation financière du pays dans les champs pétroliers, tout est sagement mis de côté, en attente du moment où la ressource viendra à manquer.

Le «modèle norvégien» s’appuie sur un principe simple : il serait inéquitable de dépenser aujourd’hui l’argent d’une ressource dont les prochaines générations ne pourront profiter.

Baptisé «fond de retraite», cet énorme trésor de guerre atteint aujourd’hui la somme folle de quelque
400 milliards de dollars. Chaque semaine, un milliard de dollars s’y ajoute. Il s’agit d’un des plus gros fonds de retraite au monde! Cela est d’autant plus surprenant que la Norvège était auparavant un pays peu nanti. La tentation aurait donc pu être grande de profiter tout de suite des énormes sommes gagnées grâce au pétrole de la mer du Nord.

Pendant ce temps, au Canada….

Chez nous, l’État gaspille ses pétrodollars. Certes, l’Alberta a son Heritage Fund, mais toutes les raisons sont bonnes, lorsque vient le temps de boucler le budget gouvernemental, d’y piger les sommes nécessaires.

D’ailleurs, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a récemment recommandé à l’Alberta de créer un fond pour l’avenir, plutôt que de tout dépenser. Cela est non seulement logique d’un point de vue économique (pour tempérer l’emballement de l’économie), mais cela permet aux pays qui agissent de la sorte d’anticiper dès maintenant l’impact négatif qu’aura le vieillissement de la population sur l’économie.

Et ailleurs…

Voilà d’ailleurs pourquoi la Russie, le Brésil et l’Azerbaïdjan ont récemment indiqué leur intention d’emboîter le pas à la Norvège (qui elle, avait imité l’Alaska, qui possède un fonds des générations depuis 1976).

Au moment où l’indignation augmente en intensité contre les sables bitumineux, ne serait-il pas pertinent de penser investir intelligemment les fruits de la production pétrolière ? Sans être verte, cette ressource pourrait à tout le moins devenir éthique.

Sujet : Tendances et enjeux  

Liens utiles

Un article norvégien sur la question (en français)

http://www.norvege.no/business/oil/oljefondetogetikk.htm

Un article traitant de la recommandation faite au Canada par l’OCDE

http://argent.canoe.com/lca/infos/canada/archives/2008/06/20080611-213422.html

Pour en savoir plus sur la Norvège et son pétrole

http://www.norvege.no/facts/energy/

Aussi dans cette émission

Douche écolo

Économie d’eau sous la douche.

Sujet : Consommer mieux   Économiser l’eau   Économiser l’énergie  

Réparer ou jeter ?

Osez réparer !

Sujet : Consommer mieux   Polluer moins   Réduire / Recycler / Réutiliser  

Le bois certifié

Choisir du bois plus écolo

Sujet : Consommer mieux   Préserver la nature  

Chauffe-eau nouvelle génération

Du nouveau au rayon des chauffe-eau.

Sujet : Consommer mieux   Construire / rénover   Économiser l’eau   Économiser l’énergie