Conseils pour campeurs écolos

Par Steve Proulx

Émission du 11 mars 2009

Réagissez sur notre page facebook

Pour des milliers de Québécois, le camping est un moyen de s’évader, de se rapprocher de la nature… Et justement, n’y a-t-il pas de meilleur endroit qu’en camping pour la respecter, cette nature ? Quelques trucs pour campeurs écolos.

Sus au superflu !

A-t-on vraiment besoin d’une machine à espresso en camping ? D’une friteuse ? On trouve sur le marché une panoplie d’articles conçus pour rendre le camping aussi confortable que la maison. Au bout du compte, la facture peut devenir salée… pour des articles que l’on n’utilisera souvent que quelques fois au cours de l’été.

Pour réduire sa consommation liée au camping, pourquoi ne pas partager de l’équipement avec des amis ou, si vous en êtes à votre première expérience de camping, louer une tente ou une tente-roulotte ?

Le « Prêt-à-camper »

Treize parcs nationaux du réseau Sépaq louent maintenant des forfaits « prêt-à-camper ». Le séjour comprend une tente Huttopia, pouvant accueillir deux adultes et trois enfants, l’emplacement de camping, l’éclairage électrique ou d’appoint, le chauffage électrique ou d’appoint, l’accès aux douches et toilettes, un réchaud à l’extérieur, un petit réfrigérateur, de la vaisselle, une table à pique-nique et deux chaises de jardin. Des séjours en tente-roulotte sont aussi offerts. Le prêt-à-camper est disponible dans d’autres campings du Québec.

Feu, feu, joli feu…

Il n’est pas obligatoire d’avoir un feu en camping ! Le soir, c’est romantique, mais en plein jour… c’est inutile ! D’ailleurs, contrairement à la croyance, un feu de camp n’éloigne pas efficacement les moustiques.

Cela dit, voici trois trucs pour minimiser l’impact des feux de camp, selon le programme Sans Trace Canada :

1. Maintenir un petit feu et dans un endroit désigné seulement;
2. Ramasser uniquement du bois mort au sol et que l’on peut casser avec les mains, si cela est permis
3. S’assurer que le feu est éteint avant le départ.

Pour alimenter le feu, devrait-on ramasser du bois directement sur le site ? Selon Élise Bellerose d’Aventure Écotourisme Québec : « Il faut toujours considérer le lieu où l’on est. Sur un site de camping très achalandé où il n’y a pas de bois mort sur le sol, il est préférable d’apporter ses propres bûches. » Et dans ce cas, il est mieux d’opter pour des bûches écologiques, moins polluantes.

On mange !

Les réchauds au propane ou alimentés au naphte liquide sont très populaires. Tellement qu’ils sont devenus une véritable plaie environnementale dans plusieurs campings. Non seulement ces combustibles génèrent-ils des gaz à effet de serre, mais les bonbonnes à usage unique sont rarement recyclées.

C’est pour toutes ces raisons que l’Association des Scouts du Canada a décidé d’adopter le réchaud écologique Vital Stove, conçu par la compagnie québécoise Sol-Huma.

Le Vital Stove est un réchaud de survie qui utilise des combustibles disponibles à portée de main tels que le bois, les branches, la paille, le papier… et même la bouse d’animaux ! « L’objectif avec le Vital Stove est de remplacer la bonbonne de propane, qui pollue à l’utilisation, qui ne se récupère pas et qui commence à devenir un vrai fléau », dit le concepteur du réchaud, Martin Rhéault. Plusieurs campeurs « oublient » trop souvent de rapporter leurs bonbonnes avec eux, préférant les laisser sur le site.

Côté performances, le Vital Stove se compare avantageusement aux réchauds ordinaires (au propane ou au naphte).

Le système de soufflerie qui alimente la flamme fonctionne à l’aide de 2 piles AA. Vendu 69 $, le Vital Stove coûte deux fois plus cher qu’un réchaud comparable (à un brûleur, au propane). Par contre, le Vital Stove a un avantage indéniable : il ne nécessite pas l’achat de bouteilles de propane remplaçables, lesquelles coûtent environ 5 $ l’unité.

Comme il s’agit d’un nouveau produit, le Vital Stove n’est pas encore disponible partout. On peut toutefois se le procurer en ligne, sur le site Internet de Sol-Huma.

Lavez, lavez !

La règle numéro 1 en camping est d’ÉLOIGNER LE SAVON LE PLUS POSSIBLE DES COURS D’EAU.

Deux conseils pratiques, toujours selon le programme Sans trace Canada :

1. Utiliser, pour la vaisselle et l’hygiène personnelle, une quantité minimale de savon biodégradable à un endroit éloigné de tout cours d’eau.

2. Ne jamais vider son eau de vaisselle directement dans le lac ou la rivière… il suffit de creuser un trou (pas trop près du cours d’eau) et d’y verser l’eau de vaisselle, ou de la verser dans les installations prévues à cet effet.

À noter : on trouve dans les boutiques de plein air des savons de camping. Ils sont concentrés (donc, prennent moins de place), sont biodégradables et multi-usages (ils servent autant pour les vêtements que pour les cheveux).

Nous conseillons le savon concentré à la citronnelle Escapade de la compagnie québécoise Druide (certifié biologique Ecocert, 4,50$ la bouteille de 125 ml).

On part !

Au moment de quitter le campement, on devrait tous respecter cette sagesse scoute : «Ne rien laisser derrière, sauf des remerciements !»

Que faire avec ses déchets ? Si des installations de recyclage ou de compostage sont mises en place sur le camping, il faut évidemment les utiliser. Sinon on ramène toutes nos matières recyclables à la maison !

À noter que depuis l’an dernier (2008), les petites bombonnes de propane sont maintenant recyclées dans les campings et des parcs nationaux et des centres touristiques gérés par la Sépaq. Sinon, il faut les rapporter et en disposer au recyclage de résidus domestiques dangereux.

Intervenants

Samuel Lalonde. Scout.
Le groupe de scouts de Samuel
La famille Trudel-Turcotte

Sujet : Polluer moins   Préserver la nature   Se divertir  

Liens utiles

Le Programme Sans Trace

http://www.aventure-ecotourisme.qc.ca/content/templates/content_fr.asp?articleid=4&zoneid=2

Les principes du programme Sans Trace. À lire attentivement avant de s’évader en nature…



Vital Stove (le réchaud de survie)

http://www.solhuma.com/fr/

Prêt-à-camper de la Sépac

http://www.sepaq.com/generics/pac/fr/index.html

Association des scouts du Québec

http://www.scoutsduquebec.qc.ca/

Druide

http://www.druide.ca/catalogue/default.php?language=en

Produits de soins corporels certifiés biologiques



Aussi dans cette émission

Un golf vert: un pas dans la bonne direction

Dans certains golfs, il n’y a pas que les greens qui soient verts !

Sujet : Polluer moins   Polluer moins   Préserver la nature   Se divertir  

Les sacs de plastique: en avoir ou pas ?

Le retour du bon vieux sac de plastique

Sujet : Consommer mieux   Polluer moins   Réduire / Recycler / Réutiliser   Tendances et enjeux  

Remplacer le bois traité

Solutions de rechange au bois traité

Sujet : Consommer mieux   Construire / rénover  

Le prêt-à-camper

Après le prêt-à-porter, voici le prêt-à-camper !

Sujet : Consommer mieux   Se déplacer / voyager   Se divertir