Les enfants en manque de nature

Par François Cardinal

Émission du 14 janvier 2009

Réagissez sur notre page facebook

Les enfants d’aujourd’hui sont plus sensibles au sort de la planète que les générations précédentes, entend-on souvent. Ils recyclent, ils ferment le robinet lorsqu’ils se brossent les dents, bref, ils sont verts…

Or cela est peut-être moins vrai qu’on l’imagine. Demandez à un enfant de vous nommer trois sortes d’arbres ou de vous dire le nom de quelques oiseaux, et il y a de fortes chances qu’il ne puisse répondre… alors qu’il n’aura aucune hésitation lorsque viendra le temps de reconnaître des logos d’entreprises.

Jamais les enfants n’ont été plus déconnectés de la nature qu’aujourd’hui. Et jamais ils n’ont souffert d’autant de problèmes psychologiques, de santé, de comportement. En un mot, les enfants souffrent d’un déficit de nature, qui se décline de différentes façons.

Finie, l’époque où les jeunes jouaient dans la rigole ou le boisé derrière la maison, où ils passaient des heures à jouer dans la neige, où ils pouvaient se promener dans le quartier en liberté.

Nous sommes aujourd’hui à l’ère des jeux vidéo, de la télé et de l’ordinateur. Mais aussi, à l’ère de l’obésité, de l’hyperactivité, de la sédentarité… du Ritalin. Rien d’étonnant à ce qu’un nombre croissant d’études tracent justement un lien entre ces troubles pédopsychiatriques et le manque d’activités extérieures.

Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? On peut retracer trois grands responsables.

Le système scolaire :

Non seulement les écoles offrent-elles de moins en moins de cours d’éducation physique, elles offrent à leurs élèves des cours asphaltées… qu’elles ferment pour la plupart la fin de semaine… pour éviter que quiconque ait l’idée d’y jouer. Sans compter la disparition progressive des classes vertes et des sorties scolaires dans la nature.

Les parents :

Il n’est plus étonnant d’entendre des parents se vanter de l’horaire de pdg de leur rejeton, ballotté entre le cours de piano, de mandarin, d’anglais et de rattrapage scolaire. Ajoutons la surprotection dont ils font montre, interdisant à leur progéniture de faire seul le tour du bloc, de se salir les vêtements, de se rendre en vélo à l’école, etc.

Les médias et les écologistes :

Les changements climatiques ont entraîné une réorientation du discours écologiste, davantage porté au catastrophisme. Du coup, la nature est de plus en plus présentée d’une façon menaçante, comme si tout était dangereux : des ours qui tuent les joggeurs à la vache folle en passant par les oiseaux contaminés par la grippe aviaire et les chauves-souris atteintes de la rage.

Résultat :

Nos enfants passent aujourd’hui le plus clair de leur temps enfermés entre quatre murs, une aberration pour certains scientifiques qui n’hésitent plus à analyser ce mal de société.

Une étude diffusée il y a un an dans le Proceedings of the National Academy of Science faisait ainsi un lien direct entre la «vidéophilie» des jeunes (leur intérêt pour les jeux vidéo), leur baisse d’intérêt pour les visites en pleine nature et leur taux croissant d’obésité, de sédentarité et de troubles de l’attention.

Quelques mois plus tard, quelque 270 experts de toutes sortes concluaient, dans une lettre publiée en Grande-Bretagne, que l’absence de contact sérieux avec la nature participait à la «détérioration marquée de la santé mentale des enfants».

Que faire? Lâcher la main de ses enfants, tout simplement….

Sujet : Se divertir   Tendances et enjeux  

Liens utiles

Un article menant à la lettre des 270 experts

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/1562673/Modern-life-%27is-destroying-children%27s-play%27.html

La page personnelle de l’auteur américain ayant inventé l’expression «déficit de nature»

http://richardlouv.com/

Un article sur l’étude publiée dans le PNAS

http://www.ledevoir.com/2008/05/20/190348.html

Aussi dans cette émission

Planter un arbre pour sauver la planète ?

Planter un arbre pour sauver la planète ?

Sujet : Préserver la nature   Tendances et enjeux  

Déglaçants écologiques

Lutter contre la glace sans sel…ou presque

Sujet : Préserver la nature  

Manger moins de viande

Et si on mangeait moins de viande ?

Sujet : Préserver la nature   S’alimenter  

À ne pas mettre dans le bac

Le bac ou le sac ?

Sujet : Polluer moins   Réduire / Recycler / Réutiliser