Projet Better Place: des stations-service électriques

Par François Cardinal

Émission du 28 janvier 2009

Réagissez sur notre page facebook

Il y a actuellement une effervescence autour de la sortie prochaine des nouvelles Prius, Volt, Zenn et autres véhicules issus des technologies hybrides électriques. D’aucuns voient dans l’avènement de ces automobiles vertes l’avenir du transport urbain.

Or leurs limites pourraient bien les confiner à une niche pour encore ders années à venir. Avec le coût prohibitif des batteries et leur temps de recharge, on ne voit pas encore comment l’auto électrique pourrait devenir un marché de masse dans un avenir proche.

La révolution pourrait donc venir d’ailleurs, du moins à court terme. Et dans ce cas-ci, ailleurs est en Israël, où un projet hautement prometteur est en cours d’implantation par un wiz-kid de la Silicon Valley, l’investisseur Shaï Agassi.

Appelée «Project Better Place», son initiative vise à doter les villes d’un réseau électrique de recharge et d’échange de batteries, qui remplacerait graduellement les stations-service d’essence. En un mot, l’automobiliste est propriétaire de son véhicule, mais pas de la batterie. Il circule donc en ville puis, lorsque sa batterie est faible (au bout d’environ 100 km), il doit se trouver une «station-service électrique», soit pour recharger la batterie, soit pour la remplacer.

Et c’est là où la chose devient intéressante : comme dans un lave-auto automatique, la voiture entre, on lui extirpe la batterie, et elle ressort avec une nouvelle batterie pleine… deux minutes plus tard.

C’est un peu le modèle du téléphone cellulaire appliqué à l’auto : la carte SIM, que l’on remplit de crédit pour appeler, est l’équivalent de la batterie, que l’on remplit dans une borne, ou que l’on échange dans un point de service. Suffit de posséder un abonnement.

Ce système, somme toute fort simple, offre deux gros avantages. D’abord, l’utilisateur payerait environ 90 $ d’électricité par mois (moins encore au Québec), ce qui est beaucoup moins que la moyenne actuelle de 300 $ par mois d’essence. Ensuite, point n’est besoin d’attendre une quelconque percée technologique. Tout existe déjà.

C’est d’ailleurs ce qui explique la facilité avec laquelle Shaï Agassi a su vendre son projet à deux joueurs d’importance : le groupe Renault-Nissan et l’État d’Israël.

Une entente a en effet été signée entre tout ce beau monde : Renault fournira les véhicules électriques, Nissan les batteries et Project Better Place établira d’ici quelques années en Israël un réseau de 500 000 bornes de recharge et un vaste service d’échange des batteries.

Le gouvernement israélien a quant à lui voté une loi abaissant à 30 % la taxe sur l’achat de voitures propres. En temps normal, l’automobile est taxée à 72 % dans ce pays.

Les premiers tests sont en cours. Le tout doit être en place pour 2011. Puis en 2012 dans de nombreux autres pays avec lesquels PBP est en négociation (on en compterait 25 actuellement). Le Danemark, l’Australie, la Californie et Hawaii par exemple, ont annoncé récemment qu’ils se joignaient au projet.

Et le Canada ? Des négociations sont effectivement en cours avec l’Ontario et la Colombie-Britannique et le Québec. Une rencontre a eu lieu en décembre 2008 entre les membres de Better Place (BP) et ceux du gouvernement du Québec, rencontre à laquelle participait les sous-ministres du Développement économique et Innovation et des Ressources naturelles. Le dossier est actuellement en cours d’analyse. Quand à savoir à quel moment on verra apparaître les premières stations-service électriques, c’est une autre histoire.

Sujet : Polluer moins   Se déplacer / voyager   Tendances et enjeux  

Liens utiles

Le site web de la compagnie Better Place

http://www.betterplace.com/

Un article de François Cardinal sur les négociations au Québec et au Canada

http://monvolant.cyberpresse.ca/dossiers/auto-ecolo/200812/03/01-806863-projet-de-voitures-100-electriques-au-quebec.php

Un article du Nouvel Observateur sur le projet

http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2281/articles/a380347.html

Un article québécois sur le projet

http://www.visiondurable.com/article-176947-Renault-Nissan-et-Israel-revolutionnent-la-voiture-electrique.html

Aussi dans cette émission

Virage vert chez Sushi Taxi

Virage vert chez Sushi Taxi

Sujet : Polluer moins   Préserver la nature   S’alimenter  

Matelas écologique

Choisir un matelas écologique

Sujet : Consommer mieux   Polluer moins   Prendre soin de soi  

Écran d'ordinateurs

Éteignez votre ordinateur !

Sujet : Économiser l’énergie