Tapis et carpettes écolos: faire les bons choix

Réagissez sur notre page facebook

Au cours des dernières années, les moquettes mur à mur ont laissé la place aux planchers de bois franc et autres matières inertes. En effet, les consommateurs soucieux de leur santé et de l’environnement ont voulu éviter les moquettes qui retiennent la poussière, émettent des composés organiques volatils et finissent prématurément leur vie dans les dépotoirs. Plusieurs se sont donc tournés vers les carpettes qui ont l’avantage de s’entretenir facilement, tout en ajoutant une touche de couleur et de confort dans nos salons et nos chambres à coucher. Mais comment bien choisir sa carpette lorsqu’on se soucie de sa santé et de l’environnement? Nous avons rencontré Yves Perrier pour faire le tour de la question.

Selon cet expert-conseil en habitation durable, « L’industrie du tapis a beaucoup évolué depuis un vingtaine d’année ». En réaction aux problèmes de santé qui ont été associés à l’usage des tapis, les fabricants ont travaillé sur des produits qui émettent moins de composés organiques volatils. L’éveil des consommateurs aux problèmes environnementaux reliés au cycle de vie des tapis les a aussi poussé à adopter des modes de production plus respectueux de l‘environnement. Et plusieurs grands joueurs de l’industrie travaillent maintenant avec des fibres recyclées afin de réduire l’usage des produits dérivés du pétrole qui entrent dans la composition des tapis synthétiques. Les consommateurs peuvent donc maintenant trouver des tapis qui plus sains et qui ont un meilleur bilan environnemental.

Les tapis faits de plastique recyclé

Une des options quand on recherche une carpette plus verte, est de se tourner vers les tapis fabriqués avec des fibres de plastique recyclé. On transforme des bouteilles d’eau, de jus et de boissons gazeuses en tapis de polyester de bonne qualité. Ce genre de recyclage post-consommation est intéressant car il permet d’éviter l’utilisation de ressources vierges non-renouvelables. « Sur le plan environnemental, opter pour un tel tapis est un bon choix », confirme Yves Perrier. Le pourcentage de fibres recyclées varie selon les marques.

Plusieurs compagnies produisent des moquettes mur à mur avec des fibres provenant de bouteilles de plastique recyclées. Vous pouvez demander à votre commerçant de vous tailler une carpette à votre mesure avec la finition de votre choix. La collection EverStrand de Mohawk est une bonne option. Et dès mars 2009, la compagnie Beaulieu offrira des produits Enviro Sélect « 100 % bouteilles recyclées ».

Les tapis faits de tapis recyclés

« Au Canada, la moyenne de vie des tapis est de 10 ans. Ce qui veut dire que tous les 10 ans, tous les tapis du Canada se retrouvent dans des sites d’enfouissement. On comprend donc que l’idée de recycler la fibre pour fabriquer de nouveaux tapis de qualité équivalente est une très bonne idée », explique Yves Perrier. On retrouve en particulier le nylon numéro 6, une fibre très durable qui peut être recyclée pratiquement à l’infini.

Comme pour les produits en plastique recyclé, vous pouvez demander à votre détaillant de tapis de vous tailler une carpette à votre mesure à partir d’une moquette fabriquée avec du nylon recyclé. Les moquettes Ever Green Anso nylon de Shaw sont un bon choix, tout comme la gamme Enviro Select en nylon de Beaulieu. Certaines carpettes Korhani vendues chez Wal-Mart sont aussi intéressantes car elles contiennent jusqu’à 40 % de matière recyclée ou renouvelable. Les tuiles de tapis modulaires de la compagnie InterfaceFLOR sont également un bon choix car vous pourrez changer facilement les parties usées ou tachées.

Des retailles très design « made in Québec »

La compagnie québécoise Couper Croiser fabrique des tapis modulaires intéressants. Les deux jeunes designers industriels qui ont démarré cette entreprise, Jean-François Rousseau et Francois Palmer, désiraient faire du design respectueux de l’environnement. Ils ont donc eu l’idée de fabriquer des carpettes modernes et ludiques avec des retailles neuves provenant d’un fabricant de tapis québécois. Ces tapis modulaires ne sont pas fixés au sol de façon permanente, vous pouvez donc en modifier l’aspect au gré de votre imagination !

Les carpettes naturelles

Les fibres naturelles d’origine végétale ou animale sont également intéressantes quand vient le temps de faire un choix vert. Fabriquées à partir de matériaux renouvelables, les carpettes en laine ou en sisal ont l’avantage d’être très durables et de ne pas émettre de composés organiques volatils. « Cependant, ce n’est pas parce qu’un tapis est fait de fibres naturelles qu’il est forcément sain. », prévient Yves Perrier. En effet, plusieurs tapis naturels sont traités avec des fongicides et des insecticides néfastes pour la qualité de l’air intérieur et pour l’environnement. Il faut donc demander à votre vendeur un tapis non-traité. De plus, « la laine et le sisal craignent l’humidité, ajoute l’expert-conseil. Il faut donc éviter de les mettre dans les salles de bain et les sous-sols. »

Les tapis 100 % laine de Nouvelle-Zélande sont de bonne qualité. Idéalement, choisissez des modèles sans teinture ou teints avec des pigments naturels. Attardez-vous également à l’endos du tapis. Les endos de laine, de jute et de coton sont d’excellents choix. Certains tapis de bonne qualité ont des endos en latex naturel qui n’émet pas de composés organiques volatils comme ceux de Ürba.

Les différentes certifications

Les consommateurs qui se préoccupent de la qualité de l’air dans leur maison peuvent rechercher des certifications qui garantissent que le tapis émet peu de composés organiques volatils.

La certification. Green Label est accordée par le Carpet and Rug Institute (CRI). Elle est reconnue comme un standard de l’industrie par l’Environmental protection Agency (EPA). Pour qu’un tapis puisse afficher le logo Green Label, les composés organiques volatils totaux ne doivent pas dépasser 0,5 milligrammes par mètre carré. Il doit également n’y avoir aucune trace de formaldéhyde. Les tapis certifiés Green Label Plus, répondent à des critères un peu plus élevés et ils sont acceptés dans les maisons LEED.

En plus de respecter des normes sévères s’appliquant aux émanations et à la qualité de l’air, les tapis qui portent la certification EcoLogo de Terra Choice sont composés à 40 % de matières recyclées ou renouvelables. Les fabricants qui demandent l’obtention de ce logo doivent prouver que leur processus de fabrication respecte des normes environnementales.

Enfin, pour ceux qui veulent être certains qu’aucun enfant n’a travaillé à la confection de leur tapis en laine peuvent rechercher les certifications Care & Fair et RugMark. Les superbes tapis de la designer espagnole Nani Marquina portent le logo Care & Fair.

Informations complémentaires

• En magasin, prenez le temps de lire les étiquettes à l’endos de la carpette ou de l’échantillon de tapis. Elles portent des informations sur les matériaux utilisés pour fabriquer les fibres du tapis et l’endos. C’est aussi à cet endroit que sont apposées les certifications. En cas de doute, informez-vous auprès d’un détaillant spécialisé.

• On peut trouver des carpettes et des tapis plus verts dans tous les types de magasins : grandes surfaces, centre de rénovation, magasins de design, détaillants spécialisés et même sur Internet.

• Les tapis et carpettes fabriqués avec des fibres recyclées ne sont pas plus chers que les autres tapis de qualité équivalente.

• Plusieurs fabricants de tapis ont fait des efforts considérables pour mettre en pratique une gestion environnementale qui répond à la norme ISO 14001, réduisant ainsi au minimum les effets dommageables de leurs activités sur l’environnement. Une bonne façon d’obtenir des informations est de se rendre sur le site Internet de la compagnie avant de faire votre choix.

• Certaines entreprises, comme Korhani et InterfaceFLOR, s’engagent à récupérer et à recycler leurs carpettes à la fin de leur vie utile. Généralement, les frais de transport par la poste sont à la charge du client.

• De plus en plus de fabricants de moquettes mur à mur s’engagent à les récupérer en fin de vie. L’entente se fait au moment de l’achat. Renseignez-vous auprès du vendeur.

• Il importe de bien entretenir votre carpette. Passez l’aspirateur au minimum une fois par semaine, lentement, en revenant plusieurs fois au même endroit. Et à l’occasion, secouez-la dehors pour bien enlever la poussière. De cette manière, vous éliminerez une majeure partie de la poussière, qui attire les acariens.

• Pour l’instant, il n’existe pas de filière de récupération de tapis post-consommation, au Québec. Si vous désirez vous débarrasser d’une carpette en bon état, offrez-la à un organisme de charité.

• Pour des renseignements concernant les revêtements de sol suggérés dans une maison saine, consultez le site de la SCHL : http://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/

Invités

Yves Perrier, expert-conseil en habitation durable
Jean-François Rousseau et François Palmer, Couper Croiser

Remerciements
L’équipe de La vie en vert remercie particulièrement les compagnies suivantes : Bonaldo, Interversion, Million tapis & Tuiles, Pouf-Pouf et compagnie et À la Tricoteuse, qui ont bien voulu nous prêter des tapis et des accessoires pour le tournage de ce reportage.

Sujet : Consommer mieux   Construire / rénover   Polluer moins  

Aussi dans cette émission

Maquillage écolo: 3 gammes de produits au banc d'essai

Les Kiki Tronic mettent à l’épreuve le maquillage écolo

Sujet : Consommer mieux   Prendre soin de soi  

Des finis écolos pour vos meubles

Des produits naturels pour traiter vos meubles

Sujet : Consommer mieux   Construire / rénover   Nettoyer, entretenir   Polluer moins