Labels écoénergétiques

Par Ariane Paré-Le Gal

Émission du 2 novembre 2010

Réagissez sur notre page facebook

Pour être vert, il faut consommer moins, et une façon d’y arriver est de se procurer des appareils éconergétiques en se fiant notamment aux étiquettes Energy Star et Energuide. Mais que se cache-il derrière ces écolabels et comment fonctionnent-ils?

Pour être homologué Energy Star au Canada, un appareil doit être testé de façon indépendante, et surpasser d’un pourcentage donné la norme minimale d’efficacité énergétique que le gouvernement impose pour chaque catégorie de produit. En effet les produits homologués Energy Star permettent des économies variant de 10 à 65%. Par exemple, les réfrigérateurs et congélateurs doivent être 15% plus efficaces que la norme minimale pour obtenir l’homologation, les lave-vaisselle, 25%, les laveuses, 50%, et ainsi de suite.

Des économies d’énergie?
Il y a plusieurs années, les produits consommaient beaucoup d’énergie et Energy Star a contribué à hausser les standards d’efficacité énergétique. Par contre, dans plusieurs catégories de produits, la majorité des gains ont déjà été effectués, ce qui fait que certains produits Energy Star ne sont pas beaucoup plus efficaces que leurs semblables non homologués.

Par exemple, Stéphan Dussault, journaliste au magazine Protégez-vous a comparé deux réfrigérateurs d’une même catégorie : le plus éconergétique, certifié Energy Star coûte 27,09$ en électricité par année et le pire réfrigérateur, 33,60$. On n’économise donc que 6,51 $/année avec un appareil homologué. Est-ce que ça justifie l’achat d’un appareil Energy Star qui est parfois plus cher? On peut se demander si on ne paie pas pour l’étiquette…

Cela dit, le fait que la différence de consommation entre les appareils Energy Star et d’autres appareils est parfois minime s’explique bien. Ressources naturelles Canada qui encadre la marque s’assure qu’il n’y ait pas plus de 25% des appareils qui rencontrent les normes Energy Star, question de préserver la pertinence du programme. Pour y arriver, les normes Energy Star sont révisées à la hausse au fur et à mesure que la technologie évolue. Dès qu’une norme est révisée, les appareils qui répondaient aux normes précédentes perdent leur homologation. Or, le gain énergétique entre les différentes révisions Energy Star s’amincit au fur et à mesure, car nous avons déjà fait la majorité des gains dans plusieurs catégories de produits. Voilà pourquoi la consommation d’un appareil homologué et de son semblable non-homologués peuvent être parfois quasi-équivalentes.

Les appareils Energy Star, plus chers?
La norme Energy Star ne coûte rien à obtenir, il n’y a donc pas de raison valable qu’un produit certifié soit plus cher. Par ailleurs, comme l’homologation est souvent octroyée aux derniers modèles à sortir sur le marché, c’est la nouveauté du produit qui peut entraîner un surcoût. De plus, la norme Energy Star porte surtout sur le rendement énergétique, mais d’autres facteurs peuvent entrer en jeu, par exemple, les laveuses Energy Star doivent consommer 35 à 50% moins d’eau. Ces valeurs ajoutées peuvent faire grimper le coût d’un appareil.

Utiliser l’étiquette Energuide
La norme Energy Star est un raccourci pour le consommateur. On est certain en achetant un produit Energy Star, que l’appareil offre le meilleur rendement énergétique sur le marché. Ce qui ne veut pas dire que d’autres appareils non homologués n’offrent pas eux aussi un très bon rendement.

Si le consommateur souhaite faire lui-même ses calculs, il peut utiliser l’étiquette Energuide pour déterminer la consommation d’un l’appareil. Cette étiquette est apposée obligatoirement sur tous les appareils électroménagers en vente au Canada. On y trouve une échelle de la consommation d’énergie annuelle pour des modèles semblables, ainsi que l’endroit où se situe l’appareil, ce qui nous permet d’évaluer rapidement si le modèle qui nous intéresse est plus ou moins éconergétique. On peut aussi comparer des appareils entre eux en calculant exactement leur coût annuel en électricité : on n’a qu’à multiplier leur consommation en kWh/an indiquée sur l’étiquette, par 0,07 $, qui est le coût du kWh au Québec.

Programme Mieux consommer d’Hydro-Québec
La mention Mieux consommer est attribuée à certains appareils Energy Star parmi ceux qui permettent les gains énergétiques les plus élevés. Autrement dit, seuls les produits Energy Star les plus performants font partie du programme. Finalement, Mieux consommer, fait aussi la promotion de produits qui permettent une meilleure consommation de l’énergie sans avoir de certification. C’est le cas des thermostats électroniques, ou des minuteries pour piscine par exemple qui aident à réduire notre facture. En magasin, on peut voir sur les produits l’étiquette Mieux consommer, et le programme offre des remises en argent pour promouvoir ces appareils.

Trop d’étiquettes éconergétiques?
Les étiquettes Energy Star et Mieux consommer visent à nous simplifier la tâche et à nous diriger vers les meilleurs produits sans qu’on ait à faire l’effort de recherche d’information. Or, c’est ce qu’on appelle des étiquettes hermétiques, qui nous donnent très peu d’information. Le consommateur averti, tout en tenant compte de ces labels, devrait faire ses propres calculs et comparer l’efficacité énergétique des appareils à l’aide de l’étiquette Energuide.

Invités

Stéphan Dussault, journaliste Protégez-vous

Dimitri Coll, chef des programmes résidentiels, Hydro-Québec

___________________________________________________________________________

Glossaire
Energy Star : Symbole international d’efficacité énergétique. La marque indique quels produits sont les plus performants de leur catégorie en matière d'efficacité énergétique.

Energuide : Le Programme ÉnerGuide pour l'équipement requiert qu'on appose des étiquettes sur les gros électroménagers de manière à aider les Canadiens à comparer la consommation des divers produits vendus au pays.

Sujet : Consommer mieux   Économiser l’énergie  

Liens utiles

Energy Star

http://www.oee.nrcan.gc.ca/residentiel/energystar-portail.cfm

Programme Mieux consommer d’Hydro-Québec

http://www.hydroquebec.com/mieuxconsommer/

Aussi dans cette émission

Quatre trucs pour une alimentation responsable

Comment réduire l’impact environnemental de son alimentation ?

Sujet : S’alimenter  

Philip Duquette

Lampes brillantes

Sujet : Réduire / Recycler / Réutiliser  

Recycler son cellulaire

Recycler son cellulaire

Bouteilles de vin en verre allégé

Bouteilles de vin en verre allégé

Les CO2 dans l’assiette

Les CO2 dans l’assiette