Acheter des CD

Réagissez sur notre page facebook

Je n’ai pas de lecteur CD à la maison, j’utilise mon ordinateur, et pourtant, je suis incapable d’acheter de la musique numérique. Je suis profondément attachée au disque compact.

Même si un CD, c’est de l’aluminium, de l’or, de l’argent, des vernis, des colorants chimiques, du verre, en plus d’être composé à 90?% de polycarbonate fondu!

Et ce n’est pas tout. Pour fabriquer 500 g de ce type de plastique, soit la quantité nécessaire pour 30 CD, il faut 30 mètres cube de gaz naturel, 2 tasses de pétrole brut et 24 litres d’eau.1

Sans parler du plastique qui compose le boîtier. Le boitier serait responsable du tiers des émissions de CO2 de l’édition musicale.2

Mais pour moi, le boitier, c’est la pochette ! Et sans la pochette, l’oeuvre serait incomplète !
Au-delà de l’emballage, il y a le transport. La moitié des émissions de CO2 produit par un CD proviendrait du trajet que j’effectue en voiture pour aller l’acheter.3

Quand je peux, j’y vais donc à pied!

Mais au final, télécharger de la musique au lieu d’acheter un CD, ça diminue de 40 à 80% les émissions de CO2…

Acheter des CD… Pourquoi je fais ça encore?

1. http://www.coldisk.fr/index.php?page=le-cycle-de-vie#extra
2. http://www.juliesbicycle.com/research C’est que le plastique polystyrène du boîtier et son emballage en PVC, alourdissent le bilan.
3. http://download.intel.com/pressroom/pdf/CDsvsdownloadsrelease.pdf

Sujet : Consommer mieux  

Aussi dans cette émission

Virage brun

Le Québec prend le virage brun

Sujet : Composter  

Élargir la consigne

Consigner ou non les bouteilles de vin? Un débat loin d’être résolu

Sujet : Réduire / Recycler / Réutiliser  

Climato-sceptiques

Le « bêtisier » des climato-sceptiques

Sujet : Tendances et enjeux